Le point sur le passage au code orange en HE - mise à jour du 17-10-20 à 08 h 40

Découvrez les mesures sanitaires mises en place suite au passage en code orange.

Photo d'un étudiant qui étudie avec son masque

À l'invitation de la Ministre de l'Enseignement supérieur, l'ensemble des représentants des Universités, des HE, des ESA, de l'ARES, de la FEF, des autres membres du Gouvernement de la FWB, de l'Administration, des organisations syndicales et des Commissaires du Gouvernement se sont réunis ce vendredi pour envisager les mesures associées au basculement en code orange annoncé hier.  

L'évolution de la situation sanitaire en FWB justifie l'adoption rapide de mesures de protection supplémentaires dans l'enseignement supérieur. Les principales dispositions suivantes devraient être d'application tout prochainement. La date nous sera précisée plus tard dans la journée de ce vendredi 16 octobre, après la réunion du Comité de concertation des autorités et entités fédérées. 

Voici les mesures :

  • le nombre d'étudiants présents simultanément sur l'ensemble de chaque site n'excèdera pas 20% du nombre global habituel ; 
  • les activités d'apprentissage nécessitant un enseignement présentiel (activités pratiques telles que TP, Labos, AFP, ...) seront prioritaires pour l'organisation des activités sur site et les modalités d'occupation des salles d'activités pratiques restent inchangées (port du masque obligatoire et désinfection du matériel et des surfaces après chaque utilisation) ; 
  • les activités estudiantines seront proscrites.

L'exception au code orange évoquée par la presse pour les enseignements de Bac1 qui restent en code jaune pour éviter le décrochage est confirmée, moyennant toutefois le respect du maximum de 20% d'étudiants sur site.

L'obligation de port du masque, le lavage ou la désinfection des mains et la distanciation physique restent bien évidemment plus que jamais d'actualité dans les établissements et sur les campus. 

Des mesures complexes

Les représentants des établissements d'enseignement supérieur (EES) présents à la réunion ce vendredi matin ont été unanimes pour relayer à la Ministre la toute grande complexité de la mise en pratique des dispositions annoncées (notamment en terme d'adaptation des horaires) et leurs impacts importants sur les membres du personnel et les étudiants, complexité renforcée par les incertitudes encore particulièrement nombreuses pour l'heure.

Les Hautes Écoles ont en outre rappelé la nécessité de définir rapidement des dispositions complémentaires concernant les stages,  particulièrement complexes à organiser dans le contexte actuel (refus d'accueil, testing requis à l'entrée sans prise en charge par le lieu de stage, ...).

La Ministre s'est dite déjà sensibilisée à la question, sans confirmer toutefois aujourd'hui la possibilité que nous aurions d'organiser un pourcentage d'activités alternatives. Nous avons aussi insisté pour qu'une attention particulière soit portée aux stages des formations menant à des professions règlementées pour lesquelles nous avons réclamé la possibilité d'organiser des activités alternatives. 

QUAND BASCULONS-NOUS EN CODE ORANGE ?  * mise à jour du 17 octobre à 08 h 40

Le basculement en code orange s'opére dès le lundi 19 octobre 2020 au sein de la Haute École. Les concrétisations de ce basculement pour les différents départements vous seront rapidement précisées par les directeurs de campus.

La révision du protocole de l'enseignement supérieur en adéquation avec le baromètre établi par le Commissaire Covid-19 est confirmée par le Cabinet de la Ministre de l'enseignement supérieur. Conformément aux décisions du CodeCo, elle sera négociée dans le courant de la semaine prochaine, et sa mise en application sera prévue à partir du lundi 26 octobre prochain.

 

Tags:

logo enseignement

Tous droits réservés © Haute École Robert Schuman

logo pall

Recherche